Google pénalise la plateforme Buzzea de vente de liens

Google vient de pénaliser la plateforme Buzzea de vente d’articles sponsorisés avec des liens follow. La nouvelle est tombée le 29/01/2014 et c’est par un simple tweet que le responsable de lutte antispam de Google a publié cette mesure qui met définitivement fin aux activités de Buzzea.

 

Le géant Google ne cesse de tordre le cou à des plateformes

On se demandait quand est-ce que le géant Google viendrait avec mettre fin aux activités des plateformes de vente d’articles sponsorisés en Europe. Eh bien ! C’est chose faite avec cette sanction qui pénalise Buzzea. On imagine bien le désarroi des centaines de webmasters et des employés de Buzzea. En effet, la plateforme Buzzea  générait des revenus non négligeables aux blogueurs qui publiaient sur leur blog des articles sponsorisés et la vente des liens.

Par ailleurs, Google a mis longtemps en garde les annonceurs comme les éditeurs de liens contre ces pratiques et le désapprouvait. Vous pourriez obtenir plus d’informations en lisant cet article : recommandation de Google sur le vente des liens.

Après quelques heures du coup tragique qu’elle a subi, la plateforme a annoncé la fin du contrat qui le liait aux éditeurs de liens et de vente d’articles sponsorisés. Sur le site web de Buzzea, on tombe sur un communiqué qui justifie en somme son action. Mais du côté de Google, on rappelle que les liens commerciaux doivent avoir l’attribut « nofollow » et que cette recommandation est bien connue des plateformes de vente liens et d’articles sponsorisés.

En effet, en mettant l’attribut nofollow, ces liens ne seront pas tout simplement référencés par le moteur de recherche Google. Le paradoxe est que c’est justement ce que recherchent les annonceurs de liens qui veulent donner un positionnement et un pagerank à leurs clients.

Buzzea dans son article finit tout de même en appelant aux blogueurs :

« Nous invitons les différents blogueurs ayant participé à des campagnes à passer tous les liens de leurs articles en nofollow ».

Matt-Gutts

Matt Gutts

Si vous avez reçu un message de Google ces derniers jours sur la pénalité des liens factices, je vous recommande de prendre les mesures nécessaires pour passer tous vos liens commerciaux en nofollow si vous voulez éviter une chute dans les résultats de Google.

Après les États-Unis, Matts Cutts a aussi affirmé en répondant à un tweet d’un internaute que l’Allemagne serait aussi dans la ligne de mire de Google. Après avoir pénalisé Buzzea, Google risque de poursuivre sa croisade contre les plateformes de vente de liens et de mettre une fin de vie du même coup à des plateformes de vente de liens.

Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *